23. juin, 2018

Un intrus photographe et japonais...

Keiichi Tahara est allé rechercher les envolées de quelques architectes, qui ont passé un pacte avec la lumière. C'est ainsi que sculptures, plafonds, mosaïques, rampes d'escalier, serres ou façades art nouveau prennent une nouvelle dimension. Tahara les a éclairées, cadrées, les a mises en scène, en les respectant, en les exaltant pour en tirer de petites fables qui disent son point de vue sur une forme de beauté qu'il a découverte ou qui correspond à une époque. Il faut ajouter que Tahara est un inventif metteur en page et en espace, en un mot, un artiste, passionné de lumière, parlant d'elle, de ses effets et de ses pièges et qui poursuit ses interrogations sur les effets du soleil...