Rénovation de fermes percheronnes

Pays de bocage et de forêt, le Perche possède aussi une longue tradition industrielle. La forêt fournit le combustible (charbon de bois), le sol les matières premières (fer, argile), les cours d’eau la force motrice pour les moulins, les forges… Des artisans continuent à perpétuer certains savoir-faire anciens. Le travail de la terre est artisanat ancien remontant au XIIe siècle et développé par les abbayes, qui va donner naissance à de véritables manufactures percheronnes au XIXème siècle. Faïences, poteries et terres vernissées se déclinent en vaisselle utilitaire ou en pièces décoratives, jusque sur les toits, ornés d’épis faîtage. Sur les marchés artisanaux d’aujourd’hui, artistes et artisans perpétuent cette tradition, ancrant les formes et les couleurs dans un registre résolument contemporain..

Les caractéristiques du bâti ancien en Normandie

En milieu rural, ce sont principalement des bâtisses avec des murs épais, constitués de pierres locales et de chaux en prise direct avec le sol. On peut également observer des longères qui sont des maisons très longues en torchis-colombages avec une toiture cauchoise. Comme leur nom l’indique, ces longères ne sont pas très larges et le volume de toit représente ainsi les trois-quart de l’édifice. Les murs sont en torchis-colombages  parfois remplacés par des matériaux plus nobles. Si on prend cet exemple, à chaque intersection entre le remplissage torchis et le colombage, on peut se trouver face à des passages d’air et un mélange isolant de chaux-chanvre peut rendre le mur étanche à l’air mais perméable à la vapeur d’eau.

 

Le fort Saint Nicolas à Marseille

  • 2
     
  •  
  •  

Le chantier de restauration du fort St Nicolas à Marseille, démarré en 2007, se poursuivra encore plusieurs années. De quoi offrir encore à des centaines de personnes une chance de s'insérer. Le projet est financé à la fois par la ville de Marseille, des aides à la formations et du mécénat. Les principaux mécènes sont  Fondation Terre plurielle, Fonds Suez initiatives, Fape EDF, Fondation Safran, fondation Saint Gobain et Fondation du Patrimoine.

L'entretien du patrimoine bâti consiste en une intervention limitée à la maintenance d'un ouvrage. « Les architectes ne doivent jamais perdre de vue que le but de leurs efforts est la conservation de ces édifices, et que le moyen d’atteindre ce but est l’attention apportée à leur entretien. Quelque habile que soit la restauration d’un édifice, c’est toujours une nécessité fâcheuse ; un entretien intelligent doit toujours la prévenir

En France,  la loi du 31 décembre 1913 fixe les conditions d’exécution des travaux sur les immeubles protégés au titre des monuments historiques.

Gardien du patrimoine

A sa manière, le maçon du bâti ancien  est le gardien du patrimoine. Il intervient  sur des bâtiments chargés d’histoire, témoin de l’architecture régionale, qu’il restaure en gardant une même structure et un style identique. La formation consiste à bâtir en matériau traditionnel local Restaurer une maçonnerie en matériau traditionnel local  Réaliser des enduits dans du bâti ancien,  Réaliser des ouvrages coffrés dans du bâti ancien...