29. juin, 2018

Eduardo Manet à l'île de Symi

Ile à la frontière de l'Asie Mineure, tout proche de la Turquie, Symi offre un paysage austère de collines pelées et rocailleuses, avec quelques vallées plantées d'oliviers centenaires, de pins, de cyprès et d'une maigre végétation qui a dû mal à s'épanouir. Les deux petites villes de Chorso et Gialos, aev leurs bâtisses néo-classiques s'étageant à flanc de collines, se rejoignent pour rejoindre le port de Symi.

Le soleil d'été est très fort. Les habitants des îles ont appris comment s'en protéger. Ils recherchent l'ombre.