29. juin, 2018

André Stil

Nous ne tardons pas à prendre le large et à accoster à la grande île comme à un autre bateau. A nous, les jardins promus voisins de ceux de Babylone et les vastes salles d'or et d'argent dignes des plus beaux chateaux du monde. , que ne pouvaient laisser prévoir de loin la façade hautaine du Palais Borromée. Visite où nous apprennons beaucoup d'une jeune guide, qui s'attendrit avec humour sur les moyens d'existence des survivants actuels de Borromée...