Inscrite au patrimoine Mondial de l'Unesco Cette résidence est aussi appelée le Palais d'été de Jehol. Plus grand déploiement de palais et de jardins impériaux existant en Chine, il regroupe  de splendides pavillons, des kiosques, des monastères, etc. Edifiés par les empereurs qui recevaient les chefs des minorités à Chengde, ils témoignent de leur respect pour les croyances de leurs hôtes. et firent édifier des temples dont celui de la Doc­trine de Potarake, le temple de la Joie générale et le temple de la Sérénité générale. 

 Chengde fut en effet choisie sous les Qing par la cour impériale pour servir de résidence d'été : il fallait donc des édifices dignes d'accueillir de si illustres hôtes ; c'est notamment au XVIIIe siècle que la ville est dotée des remarquables monuments, avec en premier lieu le Palais d'été (littéralement, la résidence de montagne), vaste domaine impérial parsemé de dépendances, de temples inspirés de l'architecture bouddhique...