12. juil., 2018

L'Hymne à la joie

Une enfant s'avance au milieu de la place. Avec une petite flûte en bois, elle joue les quelques notes de l'ode à la joie de la 9ème symphonie de Beethoven. Elle s'approche d'une contrebasse qui reprend le thème de l'ode . Puis, petit à petit  des musiciens s'avancent, qui avec un violon sous le bras, ou une clarinette, un hautbois, une grosse caisse enfin... La musique prend de l'envol et très vite, les personnes présentes sur cette place se mettent à chanter en choeur...

Spontanéité ou machination. Un peu, comme au moment des printemps arabes, les gens communiquent par SMS pour se donner rendez-vous en un lieu donné, à une heure donnée et sans aucune préparation, ils se prennent au jeu et jouent pour une cause humanitaire ou pour le plaisir de la musique. Ils ne se connaissent pas et sont prévenus quelques minutes avant l'heure H.