Entre Gers et Lot-et-Garonne

Certains n'hésitent pas à l'appeler la petite rivière d'Amazonie. La Baïse, c'est une débauche de couleurs, un camaïeu de verts, qui s'étire paisiblement entre Gers et Lot-et-Garonne. Cent quatre-vingts kilomètres dont une partie est navigable. À Nérac (Lot-et-Garonne), trois familles embarquent sur deux bateaux pour une balade de quelques heures. Pas besoin de permis, juste un peu d'attention. Première épreuve : le passage d'une écluse. L'eau s'évacue en moins d'une minute. À 12 km / h, la balade suit son cours, plus paisiblement.

 

Curieusement, la Baïse attire surtout les touristes étrangers. Ils aiment notamment la grande Histoire de France. Ici, celle du pays d'Albret, celui d'Henri IV, alors jeune prince de Navarre, adolescent fougueux. Pour profiter de cette quiétude, des gîtes. Comme une ancienne maison d'éclusiers.  Parfois, le passage d'un bateau, histoire de rythmer le temps au fil de l'eau.