Les jardins exotiques de l'île de Batz (Finistère)

Jailli du granit de l'Île de Batz, au nord de la Bretagne, cet îlot vert a de quoi étonner: palmiers, plantes tropicales... Un jardin exotique né du pari fou d'un homme, George Delaselle : faire mentir le dicton de l'Île de Batz, "l'île sans arbre". Aucun arbre alors, autour de cette croix du XIIe siècle servant de repère aux bateaux.

 

Puis quand  ce Parisien débarque à l'été 1897, c'est le temps des colonies. De ses voyages, il rapporte graines et conseils. L'époque est aux jardins d'acclimatation. Le jardin s'endort avec lui, jusqu'à ce que la passion d'une équipe lui redonne vie en 1987. Quelque cent espèces sont répertoriées à l'époque de George Delaselle, contre près de 1 600 aujourd'hui. C'est maintenant au tour des jardiniers botanistes d'enrichir encore les collections de ce jardin d'exception.