le bush australien envahi par des dromadaires

Pourtant originaire d'Afrique et du Moyen-Orient, les derniers dromadaires sauvages se trouvent en Australie. L’animal a disparu de son milieu naturel il y a plusieurs milliers d'années. Aujourd’hui, ils envahissent littéralement le bush australien, à plus de 10 000 kilomètres de leurs terres d'origine. On en compterait, en effet, environ un million. L’arrivée des premiers dromadaires en Australie remonte à 1840. Pendant près de sept décennies, ces animaux ont permis aux colons d'explorer les zones les plus inhospitalières du territoire et de conquérir le centre du pays. Mais à partir de 1920, les dromadaires ont été remplacés par les locomotives et les véhicules motorisés. Ils ont alors été progressivement relâchés dans la nature.

 

Totalement adaptés au climat australien, et faute de prédateurs, les dromadaires ont vu leur population exploser. Cela n’est pas sans conséquence. Les dromadaires sont gourmands en plantes et mangent ainsi toute la végétation du bush. De plus, ils vident une partie des réserves d'eau menaçant ainsi les populations aborigènes qui peuplent ces régions.