Terre de sel du Jura

Salins-les-Bains (Jura) est une ville qui doit tout au sel, jusqu’à son nom. La grande saline est fermée depuis 1962. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce monument historique est en chantier. On rénove sa cheminée. À 30 mètres de haut, deux maçons s’essaient à la brique industrielle. Pour comprendre d’où vient le sel, il est nécessaire de plonger dans l’Histoire et quelques mètres sous terre.

 

Dans les sous-sols, rien n’a changé depuis 1950 : un gigantesque système de pompage avec un système de bois actionné par une roue du XVIIIe siècle. Fait unique en Europe, tout est d’époque. L’objectif est d’aller chercher, 250 mètres plus bas, la saumure, une eau très salée. Avec 330 grammes de sel par litre d’eau, c’est environ 10 fois plus que l’eau de mer. On dira que le sel est une tradition, mais c’est bien plus que cela. Cette activité remonte en effet au… néolithique.