Canot impérial

Dix tonnes de bois exotique et de dorures... Le canot d’apparat de Napoléon Ier est une pièce unique amarrée au Musée national de la Marine à Paris depuis 1943. Il met le cap sur Brest (Finistère), par la route. Pour visiter les fortifications du port d'Anvers, en Belgique, en 1810, Napoléon Ier commande un canot d’apparat. En cas d'armada, l'empereur ferait une entrée triomphale dans ce territoire récemment annexé. 

 

À Brest, en 1858, Napoléon III est le deuxième passager illustre à parader sur ce canot. C'est à lui qu'on doit ce surplus de dorures. Relégué dans le port de Brest, le canot ne servira que deux autres fois. En 1943, menacé par les bombardements, il est évacué par train vers Paris. Après 75 ans d'exil, le canot de l'empereur retrouvera Brest, son port d'attache.