Les baobabs en danger

Les baobabs, symboles de Madagascar, se détachent du paysage. Six des huit espèces connues dans le monde se trouvent sur la grande île et uniquement ici, comme sur l'allée des baobabs, haut lieu touristique du pays. Certains croient le baobab éternel. Il est pourtant menacé de disparition. Liato ne reconnaît plus son environnement. Du haut de ses 90 ans, il se souvient qu'ici, autour de l'allée des baobabs, il y avait avant, une forêt. "Avant, il y en avait partout, quand j'étais enfant (...) mais ensuite, beaucoup de gens sont venus et ont commencé à couper la forêt".

 

Couper la forêt ou plutôt la brûler. À Madagascar, il s'agit de la culture sur brûlis. Une pratique ancestrale qui constitue toujours aujourd'hui, la base de l'agriculture malgache. . En 60 ans, la moitié de la forêt malgache est partie en fumée. Sans la forêt, le baobab perd son milieu naturel, celui où il se reproduit et se développe. D'ici 30 ans, il pourrait tout simplement disparaître et du coup, c'est tout un mode de vie qui se retrouve fragilisé.