Anciens hôtels convertis en centres d'accueil

Dans les années 90, des enseignes  fleurissaient sur le bord des routes françaises pour  des petits hôtels pour voyageurs sans grand confort qui, depuis quelques mois, ont complètement changé de destination.
Une cinquantaine de ces bâtiments a été racheté au groupe Accor et a été transformé en hébergements d'urgence. Désormais, ils sont occupés par des sans-abris français, des réfugiés et des migrants sans domicile, mais régularisés.