Plongée dans une oeuvre de Claude Monet

Au musée de l'Orangerie à Paris, il y a une façon traditionnelle de voir les Nymphéas de Monet et à présent, grâce à un masque de réalité virtuelle, une autre qui l'est beaucoup moins. Il devient ainsi possible d'admirer en trois dimensions les œuvres, en s'immergeant littéralement dans les tableaux. Le visiteur peut se promener dans le jardin de Giverny (Eure), voir les différentes vues en fonction des saisons ou même des heures de la journée. "On est complètement plongé dans son monde, c'est saisissant".

 

Un an de travail a été nécessaire pour obtenir le film qui dure huit minutes. Il a fallu recréer chaque peinture, y compris les parties invisibles.  Cette nouvelle manière de découvrir la peinture peut peut-être toucher un public plus large. "Bientôt chacun aura son propre masque avec la possibilité de visualiser de la 3D, d'entendre du son et je crois même bientôt de sentir des odeurs