La presse jeunesse résiste à Internet

L'avenir de la presse jeunesse passe forcément par internet, c'est le pari qu'a fait Libération en lançant Le P'tit Libé sur abonnement pour les enfants de 7 à 12 ans. "On commence toujours pas un témoignage, on explique l'actualité, on essaie de mettre des jeux", explique la cofondatrice. Des informations vérifiées, sélectionnées et adaptées à l'âge des enfants. "C'est l'occasion de leur faire prendre de bonnes habitudes à savoir qu'il y a du bon et du mauvais sur Internet et qu'ils découvrent dès le début qu'il y a des choses intéressantes, pédagogiques qui peuvent les enrichir". Que ce soit sur petit écran ou sur grand papier, la presse jeunesse affiche une grande réussite : donner le goût de la lecture à des millions d'enfants, puis adolescents.