iSTANBUL .des bouteilles plastique pour payer son transport

Quand les automates de ticket de transport acceptent les bouteilles en plastique et les canettes de métal à recycler comme monnaie d'échange. C'est le cas à Istambul où les voyageurs peuvent échanger ces déchets pour créditer la carte de de transport utilisée dans cette mégapole de 15 millions d'habitants.

Ces automates recycleurs acceptent les bouteilles de plastique et les canettes que le voyageur insère dans l'orifice prévu à cet effet pour créditer sa carte IstanbulKart. Ils sont installés sur 25 sites du réseau de transport stambouliote. À la fin de l’année, une centaine de ces machines seront implantées. Elles sont capables de reconnaître les déchets puisque le montant du crédit porté sur la carte de transport varie selon leur volume.