Poissons en voie de disparition

Entre pêcheurs et phoques, rien ne va plus. Depuis le début du mois, près de 470 phoques ont été observés entre la baie de Somme et la baie d'Authie. Les différentes colonies de la région sont essentiellement composées de phoques gris et de veaux marins. «C'est devenu presque impossible de pécher», se désole un pécheur de la région. En effet, un phoque mange entre 2 et 6 kilos de poissons par jour. Autant d'animaux qui échappent donc aux pêcheurs. Signe de leur exaspération, les pêcheurs de de la Côte d'opale ont créé un comité contre la prolifération des phoques.