Yvonne Darzacq, sonneuse de cloches

C'est toujours avec autant d'énergie qu'elle tire les cordes à midi pile et fait voler les cloches. Yvonne a repris le flambeau de son beau-père, sonneur après la guerre de 1914-1918. Autrefois, il fallait monter plusieurs fois par jour au clocher et c'est Yvonne qui rythmait toute la vie du village.

 

Yvonne affectionne les baptêmes et les mariages, mais son plus grand plaisir c'est de sonner à la volée avec la nouvelle génération de Darzacq, jusqu'à sa dernière arrière-petite-fille de 2 ans. "Je suis fière parce que je pense qu'il n'y a pas beaucoup de familles qui font ça", confie Amandine l'une des petites-filles de la sonneuse de cloches. Ce n'est pas encore que les cloches du village seront automatisées, car Yvonne a su transmettre cet héritage exceptionnel.