Les abeilles boliviennes menacées

Les apiculteurs boliviens dénoncent l'utilisation massive dans les champs de coca de pesticides qui tuent leurs abeilles.

Les abeilles qui entrent en contact avec les pesticides appliqués dans les champs de coca, ou dans d'autres cultures comme les tomates, meurent ou se perdent dans le champ sans retrouver leurs ruches."

Les effets des produits chimiques sur les abeilles sont irréversibles et affectent principalement leurs capacités motrices et spatiales.

En Bolivie, la culture de coca est légale et la plus grosse part de la production est vendue pour des usages traditionnels.

Les champs sont disséminés en terrasse sur des versants de la forêt tropicale d'altitude.

Les cultivateurs utilisent des pesticides qui ciblent notamment des insectes et des champignons néfastes pour les plantations.

Selon le dernier rapport des Nations Unies, la Bolivie est le troisième producteur de coca derrière le Colombie et le Pérou.