Grandes marées

Sous un ciel rose, les matins du Mont-Saint-Michel dans la Manche ne ressemblent à aucun autre. Lentement, la vague avance jusqu'à recouvrir une partie de la passerelle, dernier lien avec la terre ferme ; le Mont-Saint-Michel redevient alors une île. Un phénomène produit par la montée des eaux qu'on observe pendant les grandes marées.

 "Cette vague, le mascaret, on l'a vue ce matin."On va attendre la descente, on est obligés d'attendre la marée basse, mais ce n'est pas désagréable". Pendant quelques heures, on aura la sensation unique d'être seuls au monde.