Togo: l'érosion des terres

Des maisons et des villages sont détruits chaque année au Togo par l'érosion. Sur la côte, les quelques digues de pierres construites ne suffisent pas à freiner l'avancée de la mer. "Ici, c'était ma chambre, c'est là que je dormais avec mes enfants, mes petits-enfants. [...] La mer a commencé à ronger la maison petit à petit et en septembre dernier, elle est devenue encore plus violente. Les fondations ont été emportées alors on a déménagé nos affaires", témoigne une habitante.

 

Le phénomène n'est pas nouveau : il aurait débuté à la construction du port de Lomé, la capitale, en 1967. Jusqu'alors, l'est du pays était approvisionné en sable régulièrement. Chaque année, l'érosion côtière ronge jusqu'à 10 mètres de terre.