Une neige noire qui pollue en Sibérie

C’est une neige à laquelle la Sibérie n’est pas habituée. Sous l’épais manteau blanc, des traces noirâtres. Ici, autour de Kemerovo, les flocons sont chargés en poussière de charbon. 

La faute à une usine locale dont les filtres à particule ne fonctionnent pas.

Malgré les risques pour la santé Impossible pourtant de l’arrêter : la houille du bassin minier de Kuznetsky est le poumon économique toute une région.

Sergei Tsivilev , le gouverneur de la région de Kemerovo, explique le dilemme : "Nous avons hérité d’une situation environnementale difficile des années précédentes. Des puits de charbon à ciel ouvert sont apparus en ville. De nombreuses usines à charbon ont d’ores et déjà signé un accord dans lequel elles s’engagent à reloger ceux qui vivent dans la zone de protection sanitaire."