Le Petit Nicolas fête ses soixante ans

Plusieurs événements éditoriaux sont prévus, à commencer par la parution d’un trésor retrouvé. Il s’agit des planches de la BD en couleurs, qui marque la première collaboration entre les deux hommes. 

Avant que le Petit Nicolas ne prenne en effet la forme qu’on lui connaît, Goscinny avait mis en place les ressorts de la série et Sempé en dessinait déjà les contours, faciles à identifier. 
 

« Le Petit Nicolas, c’est d’abord une histoire d’amitié. Il ne l’aurait jamais fait sans moi, mais, le plus important, c’est que, moi, je ne l’aurais jamais fait sans lui », écrivait Sempé. Les 28 planches parues entre 1955 et 1956 dans le magazine belge, Le Moustique, constituent autant de petites scènes pleines d’humour et de tendresse à l’origine des célèbres histoires du Petit Nicolas.