Un building aérodynamique

Vue du ciel, Londres se construit un futur à la verticale, loin de l'architecture victorienne, avec ses immenses grues visibles depuis les ponts de la ville, qui laisseront place dans les 20 prochaines années à des gratte-ciel futuristes. Des bâtiments d'un nouveau genre, ultra-connectés et conçus pour consommer moins d'énergie. C'est le cas du 22 Bishop Gate en plein coeur de Londres. Cette tour, une fois achevée, sera la plus grande jamais construite dans le quartier d'affaires.

 

Au 55e étage, des fenêtres  sont à poser une à une au-dessus du vide grâce à un système de poulies. "Nous avons travaillé avec des ingénieurs automobiles de Formule 1 pour donner au building une forme aérodynamique, car Londres est située sur une île et il y a beaucoup de vent qui arrive de la Tamise". Le gratte-ciel sera aussi l'un des premiers au monde à utiliser la sécurité biométrique avec reconnaissance faciale à l'entrée.