Mauritanie : menace sur es réserves d'oiseaux

 En Mauritanie, le parc national du banc d'Arguin est la plus grande aire marine protégée de la région. Cette zone accueille le plus d'oiseaux migrateurs du continent africain, ils sont deux millions à y trouver refuge chaque année. Mais depuis quelques années, à cause du réchauffement climatique et de la montée des eaux, cet espace est de moins en moins accueillant.

Avec la disparition progressive de cet habitat, le cycle migratoire des flamants roses est perturbé. La survie de certaines espèces est en jeu, car les conditions à la reproduction ne sont pas favorables. Un peu plus loin, des cadavres de pélicans jonchent le sol, ils seraient morts de faim. Le poisson vient à manquer en raison de la pêche industrielle excessive. C'est tout un écosystème unique qui se trouve menacé