Soseki Natsume

Natsume Sôseki, le géant de la littérature japonaise moderne, né il y a 150 ans, à la fin de l’époque d’Edo, continue à toucher le cœur des Japonais d’aujourd’hui. La réévaluation de son œuvre est actuellement en cours dans le monde entier. En 1907, Sôseki abandonne l’enseignement pour entrer au journal Tokyo Asahi Shimbun, se lançant ainsi dans une carrière de romancier. Sa décision d’abandonner le poste prestigieux qu’il occupait à l’Université impériale et au Premier Lycée de Tokyo fait couler beaucoup d’encre, car elle paraît d’une audace incomparable à ses contemporains.

 À partir de 1912, le Tokyo Asahi Shimbun entame la publication en feuilleton de sa seconde trilogie, Higansugi made (À L’Équinoxe et au-delà), Kôjin (L’Homme qui va), et enfin Kokoro (Le Pauvre Cœur des hommes) La publication en feuilleton de Meian (Clair-obscur) débute en 1916, mais sa santé continue à se détériorer et il meurt le 9 décembre. Clair Obscur restera inachevé.