Avec le Brexit, des passages plus fréquents vers le RU

Et si les migrants tentaient de passer en Angleterre avant que le Brexit ne soit définitivement acté ? C'est en tout cas ce que redoutent les autorités britanniques. En effet, "les migrants et les passeurs craignent que la traversée soit beaucoup plus difficile, voire impossible avec le Brexit avec des contrôles qui seraient renforcés". Les dispositifs pour empêcher ces passages ont d'ores et déjà été renforcés ces dernières semaines. D'importants investissements en drones, caméras et moto-cross ont été réalisés afin de surveiller  des dizaines de kms de côtes.

 

Par ailleurs, il a été annoncé outre-Manche que, désormais, si des migrants sont interceptés dans les eaux britanniques, il seront systématiquement renvoyés en France. Une mesure qui n'est pas réfutée par Paris. "Ce discours convient à la France parce que la France veut à tout prix éviter de voir se reconstituer des camps de migrants à Calais ou à Dunkerque (Pas-de-Calais)'.