8946

Le 4 juin 1989, place Tiananmen, à Pékin, les manifestations étudiantes sont réprimées dans le sang par les autorités chinoises. Le mouvement avait pour mot d'ordre la fin de la corruption et davantage de démocratie. Trente ans après, la Chine continue de taire l'événement  - sauf les Chinois, très dorts en numérologie,  évoquent le chiffre  8946  - tandis que Hong-Kong, territoire au statut particulier rétrocédé par le Royaume-Uni à la Chine en 1997, a à cœur de le commémorer.Des milliers de lanternes évoquent la lumière mais aussi l'oubli quand elles sont éteintes.