Le bateau de migrants Sea Watch bloqué à Lampedusa

Après avoir forcé le blocus italien, le Sea-Watch était toujours à l’arrêt jeudi en face du port de l’île de Lampedusa. Avec 42 migrants à bord bloqués, le navire poursuit son bras de fer avec Rome.

 
Le bateau tente de débarquer, alors que le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, continue à refuser son entrée au bateau et aux 42 migrants bloqués à bord depuis 14 jours. Jeudi 27 juin, d'autres migrants débarquaient et un navire humanitaire espagnol reprenait la mer.

"Nous avons attendu une nuit, nous ne pouvons pas attendre plus. On ne peut pas jouer avec le désespoir de personnes dans le besoin", a écrit l'ONG Sea-Watch  en réclamant une solution pour les migrants bloqués à bord. En quatorze jours, aucune solution politique ou juridique n'a été possible, l'Europe nous a abandonnés", a ajouté Sea-Watch.