Près du Jourdaiin, les chauve-souris ont remplacé les soldats israeliens

Dans un dédale de couloirs obscurs et déserts, près du fleuve Jourdain, résonne un froufrou d'ailes. Perché sur une colline poussiéreuse, un ancien poste militaire israélien en territoire palestinien occupé s'est transformé en un repaire de chauves-souris.

Israël occupe depuis 1967 cette partie de la Cisjordanie. Après la guerre des Six jours avec les pays arabes, l'Etat hébreu y avait construit plusieurs mini forteresses sur les collines dominant la frontière avec la Jordanie.

Mais, même si l'occupation de la Cisjordanie se poursuit, ces postes militaires ont été abandonnés à la suite d'un accord de paix conclu avec le voisin jordanien en 1994.

Rapidement, des chauves-souris cherchant à se protéger du soleil ont colonisé ces lieux sombres et désertés, avec l'aide de gardiens de parcs naturels et d'écologistes israéliens.