Amazonie : Indiens et feux de forêt

Au Brésil, le chef d'une tribu a décidé de s'engager pour lutter contre la destruction de la forêt amazonienne.

Vêtu d'une coiffe et d'un collier portant l'inscription "Jésus-Christ" en langue kayapo, le dirigeant du village de Krimej, âgé de 66 ans, Kadjyre Kayapo, s'est rendu avec un groupe de "surveillants" de l'institut Kabu pour parcourir la rivière. Leur mission est de surveiller la forêt et repérer les incursions de bûcherons dans l'État brésilien.