Pékin au garde à vous pour les 70 ans de la Chine communiste

Les pîgeons s’accrochent aux branches de l’arbre tortueux qui surplombe les toits tuilés traditionnels de Pékin, à une encablure de la Cité interdite mais ils n’ont plus le droit de voler depuis quelques jours. Le 1er octobre,, il faudra qu’ils rentrent dans leur cage, pour ne pas gêner les avions militaires et un défilé grandiose à la gloire des 70 ans de la Chine communiste, orchestré par son président, Xi Jinping. Même ces pigeons domestiques, passion des vieux Pékinois, qui les élèvent pour des compétitions au long cours, sont cloués au sol, comme les cerfs-volants, ou drones, dont les propriétaires sont harcelés par la police, depuis plusieurs semaines.

La capitale chinoise est au garde à vous, cadenassée par des mesures de sécurité drastiques, à l’heure de ce rendez-vous avec l’Histoire....