Hérault : après la canicule, des vendanges décevantes

Les couleurs orangées ne trompent pas. La nature est bien passée à l'automne. Au domaine de l'Arbousier, on vendange la dernière parcelle de la saison. Des mourvèdres qui ont pu se gorger de soleil tout au long d'un mois de septembre chaud et sec. Mais les conditions climatiques de l'été dernier ont eu des conséquences catastrophiques sur la production.

 

 Les raisins et les feuilles ont littéralement brûlé, comme chez des dizaines d'agriculteurs de l'Hérault et du Gard. Trois mois plus tard, les derniers raisins sont de très bonne qualité, mais l'inquiétude est bien là. En deux générations à peine, le changement climatique a métamorphosé le métier. Tous les terroirs français ont été touchés par ces conditions climatiques cet été.