Incendies dévastateurs en Californie

Le feu baptisé Saddleridge Fire a ravagé près de 2 000 hectares et est incontrôlable, selon les pompiers. Alimenté par des vents chauds –caractéristiques de cet Etat– et un sol sec, il brûle 300 hectares par heure, a précisé le chef des pompiers de la métropole. "Le taux d'humidité est actuellement de 7%, les vents soufflent de 30 à 40 km/h avec des rafales à 80 km/h, vous pouvez donc imaginer la distance parcourue par les flammes", a-t-il dit lors d'un point de presse.

 

Un millier de pompiers ont été déployés pour combattre l'incendie qui a ravagé les collines environnant plusieurs quartiers du nord de la ville, où des routes ont été coupées. Des centaines de milliers de clients près de San Francisco ont été privés de courant.

L'an dernier en novembre, trois gigantesques incendies dans le nord et le sud de la Californie avaient ravagé plus de 100 000 hectares. L'un d'entre eux, le "Camp Fire", avait  pratiquement rayé de la carte la petite ville de Paradise (20 000 habitants). En mai, l'Agence californienne de protection contre les incendies avait conclu que les lignes électriques étaient à l'origine du brasier.