Shanghaï : accord sur l'ouverture du marché et protection du climat

Pour l'ouverture de la seconde Foire internationale des importations de Shanghai, Xi Jinping a déclaré "La porte de la Chine s'ouvrira toujours plus grande". Pour sa seconde visite en Chine, le président français a expliqué que beaucoup avait été fait par Pékin ces dernières années, mais qu'il fallait "consolider", c'est-à-dire aller plus loin dans l'ouverture du marché.

Devant les entrepreneurs venus du monde entier, notamment d'Europe, le chantre du multilatéralisme, a plaidé pour que la Chine de Xi Jinping accélère "les procédures d'accès à son marché, qu'elles soient  plus transparentes, que les entreprises étrangères bénéficient d'un traitement égal dans l'accès aux subventions et aux marchés publics".

Français et Chinois doivent aussi parler climat à Pékin, mais déjà le sujet était à l'ordre du jour à Shanghai.

"Nos politiques industrielles, nos normes, nos diplomaties doivent mettre au cœur de leur agenda, d'une part la lutte pour la biodiversité, d'autre part, la lutte contre le réchauffement climatique, qui ne sera jamais séparé de l'agenda commercial et économique.
 Un texte commun sur le climat et la biodiversité, dont un paragraphe affirmera "l'irréversibilité de l'accord de Paris", comme une réponse aux dernières déclarations du président américain Donald Trump devrait être signé...

Dans ce contexte,  les appels à parler des musulmans emprisonnés dans la province du Xinjiang ou de la situation à Hong Kong avec Pékin  seront-ils entendus ? Rien nest moins sûr