La route du thé au Yunnan

L'ancienne route du thé et des chevaux n'est peut-être pas aussi connue que la Route de la Soie, mais elle n'en est pas moins mythique ! Depuis le Yunnan et le Sichuan, des petits sentiers se perdent dans les plus hautes montagnes chinoises... 

Tout comme il n'y a pas une Route de la Soie, il existe plusieurs routes du thé et des chevaux. On l'appelle ainsi car le thé servait de monnaie d'échange pour l'acquisition des chevaux...
Les briques ou galettes de thé fermentées étaient transportées par des caravanes depuis le Yunnan et le Sichuan vers le Tibet et le sud-ouest de la Birmanie.
Au Yunnan et au Sichuan, cette route du thé et des chevaux n'était en fait qu'un sentier de terre reliant différents villages. la route vers le Tibet empruntait des cols de plus de 5000m d'altitude mais, il fallait en passer par là pour atteindre les hauts plateaux du Tibet et la ville monastique de Lhassa....