au Vatican le chapelle Sixtine retrouve ses tapisseries de Raphaël

C'est un saut dans le temps à la recherche du Vatican originel d'il y a 500 ans. Au plafond, le Jugement dernier de Michel-Ange. Sur les murs, dix tapisseries de Raphaël, réunies pour la première fois depuis 1983. L'exposition ne durera qu'une semaine, alors, certains ont même traversé l'Atlantique pour les admirer.

 

Ces tapisseries sont extrêmement fragiles et grandes. Elles ont été déposées exactement à l'endroit où elles se trouvaient au XVIe siècle. Pour la chapelle Sixtine, Michel-Ange et Raphaël étaient rivaux. Ils se disputaient les faveurs des papes. Léon X a décidé que l'œuvre tissée de Raphaël complèterait les fresques de Michel-Ange, en racontant les actes des apôtres. 500 ans plus tard, ces tapisseries sont présentées en mettant en valeur le travail de restauration.