Ennemi invisible qui nous confine

A y regarder de près, ce nouveau mot qui rentre par effraction dans notre vocabunaire quotidien, d'où vient-il ? Du latin, biensûr : de cum, avec et finis, fin, limite frontière. Autrement dit quand on est confiné quelque part, on est entouré de limites, notre nouvel espace a ses limites et ses frontières. un mot bien singulier en vérité car on peut ausssi être confiné à la limite d'un pays et la belle expression " auc confins du monde" prend aujourd'hui tout son sens. Quand le confinement nous rappelle à notre petit espace vital, il nous éloigne de ces lointains confins du monde connu à la recherche desquels nombre de navigateurs ont perdu parfois la vie pour les  atteindre...Et je ne parle pas de nos limites sans cesse repoussées dans l'exploration du système solaire...

Confinement, confins : des mots en somme à plusieurs entrées...