Les artistes se mobilisent pour faire face

Plus de théâtre. Plus de cinéma. Plus de bibliothèque. On doit se cultiver à la maison. Côté lecture, certains ont anticipé. Dans une famille, le plein de livres a été fait à la librairie avant que tout ne ferme. Des livres dérivés de séries télévisées ou de cinéma. Des livres électroniques aussi sur tablette.

D'ailleurs, l'écrivain Bernard Werber a mis en ligne des cours. Une offre payante qui pourrait susciter des vocations selon lui. Jusqu'à écrire son propre roman en période de confinement ? L'Opéra de Paris propose aussi plusieurs œuvres via le net. De quoi tromper l'ennui, tout en restant cultivé.