Polynésie française; confinement du bout du monde

Chaque matin, à Takapoto, en Polynésie française, ils plongent, pas pour le plaisir mais pour se nourrir. Des habitants affirment ne pas avoir d'autre choix que de sortir leur harpon pour trouver de quoi manger. L'océan est devenu leur première ressource. Pendant le confinement, la pêche reste une pratique autorisée par la préfecture.

 

Dans certains villages isolés, il est difficile de respecter les mesures barrière. Les bateaux partent remplis. Le tourisme est la principale source de revenus de la Polynésie. Mais il n'y a plus de rentrée financière avec le confinement. Les habitants privés de salaire doivent se débrouiller. "C'est une situation exceptionnelle.