Les Romains font grise mine et les abeilles font la fête

Alors que la plupart des Romains ont trouvé la quarantaine italienne contre le coronavirus particulièrement pénible, les abeilles de la ville éternelle se sont bien amusées. Et plus particulièrement celles, environ 150.000, présentes dans les trois ruches installées sur le toit d'une unité spéciale des carabiniers chargée de la protection de l'environnement et des forêts, dont la direction est en plein centre de Rome.