L'île d'Elbe

Entre la Corse l'Italie, l'île d'Elbe  rappelant en premier lieu  l’empereur Napoléon, qui y vécut pendant neuf mois en exil. Nous sommes en 1814. L’empereur, vaincu par une coalition, s’installe dans une petite maison de campagne. Il est à la fois le prisonnier des Anglais, mais aussi le prince régnant de l’île, qu’il va transformer peu à peu à son image, en commençant, bien sûr, par la maison.

 

Sur cette île, Napoléon retrouve très vite son caractère d’administrateur pointilleux. Aux archives de Portoferraio, une commune de l'île, sont conservés tous les documents qu’il a faits en un an, et c’est spectaculaire. Chaque événement, chaque activité est régie par un décret. Il impose un Code civil, envoyé à tous les maires. Napoléon fait construire des routes entre les principaux sites. Certaines sont encore visibles, et deux cents ans plus tard, l’empereur compte encore sur l’île ses inconditionnels.