Le camp des migrants de Lesbos s'enflamme

Une opération de sauvetage d’envergure était en cours dans le camp de migrants de Moria, sur l’île grecque de Lesbos, où plusieurs feux se sont déclenchés mercredi 9 septembre au petit matin, d’après les pompiers grecs. Selon les pompiers, « des feux épars dans la prairie autour du camp mais aussi à l’intérieur de la structure » mobilisent 25 pompiers et 10 véhicules pour évacuer le camp le plus sordide d’Europe, qui héberge actuellement près de 12 700 demandeurs d’asile, quatre fois sa capacité d’accueil.

Les pompiers précisent que pour l’instant « il n’y a pas de victimes, mais quelques blessés légers avec des problèmes respiratoires dus à la fumée ». Selon un photographe de l’Agence France-Presse sur place, « la quasi-totalité du camp est en feu, aussi bien à l’intérieur que dans les tentes qui se trouvent à l’extérieur, dans l’oliveraie »« Des demandeurs d’asile fuient le camp à pied en direction du port de Mytilène mais sont bloqués par les véhicules des forces de l’ordre ».