Histoire de neurones

Etre bipolaire ce n'est pas être en rapport avec les poles où souffle un froid polaire. C'est une attaque savament organisée des neurones qui font qu'un sujet se voit pris au piège d'une nasse dont il ne peut se libérer. Face à l'ogre qui dévore ses propres enfants, le corps réagit et se défend. L"activité doit être toujours soutenue et pour un éccivain , l'arret du cliquetis du clavier d'ordinateur peut être un arrêt de mort à moins qu'une douce torpeur ne s'installe mais c'est pour mieux reprendre une écriture de tous les instants....On peut imaginer un Minotaure qui avait été placé au centre d'un labyrinthe construit par Dédale en Crète et qu'il fallait nourrir de chair fraïche pour espérer ne pas subir ses foudres.... La maladie s-attaque à l'écrivain désemparé... Drôle de comparaison, me direz-vous  un homme-taureau contre une espèce de fourchette qui doit être respectée sous peine de reprendre l'offensive de plus belle...Je sais que ce galimatias ne parlera qu'à ceux qui sont à l'écoute....