Des milliers de manifestants dans les rues de Minsk

L'heure de la contre-offensive devait sonner. C'était en tout cas ce que le président biéloruss e Alexandre Loukachenko, réélu le 9 août dans des conditions contestées, devait espérer ce dimanche Vers midi à Minsk, devant un parterre de plusieurs milliers de personnes venues le soutenir, il avait appelé à « défendre » la Biélorussie.

Mais dans l'autre camp, des dizaines de milliers de personnes s'étaient réunies pour une « Marche de la liberté ». Dans ce qui est sans doute l'un des plus grands rassemblements d'opposition de l'histoire de ce pays, les manifestants ont exigé son départ. « Justice! », « Pars! », scandaient les protestataires à l'attention du dirigeant.