L'avenir des vendanges avec le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique a des conséquences sur de très nombreux secteurs d’activité. Au niveau des vendanges, il faut désormais adapter sa production. La sécheresse, notamment lors de l’épisode caniculaire en juillet dernier, a détérioré une partie des vignes même si certaines parviennent à survivre. À terme, c’est toute une méthode de production qui va devoir être repensée.

 

Ce changement des températures a un impact également sur le goût des produits fabriqués à l’aide du raisin, il leur donne un goût plus sucré. "2020 s’annonce comme un très bon millésime avec des rendements qui ne seront pas exceptionnels, assez faibles malgré tout avec une qualité exceptionnelle et des niveaux de maturité qu’on ne rencontrait pas ici il y a 40 ans ", analyse Didier Seguier, directeur d’un domaine à Chablis, près d’Auxerre dans l’Yonne.