En Inde, les éléphants sont victimes des théiers...

En sirotant votre tasse de thé, vous ne vous imaginez sûrement pas qu'elle pourrait représenter un danger. Mais ces feuilles aromatiques sont parfois synonymes de blessure, voire de mort, pour les éléphants d'Asie qui errent à travers les plantations de thé de l'état d'Assam, dans le nord de l'Inde.

Les feuilles utilisées pour cultiver le thé sont relativement plates et puisque l'eau stagnante est mauvaise pour les théiers, les agriculteurs creusent des fossés de drainage afin d'empêcher son accumulation. Ces fossés posent problème pour les jeunes éléphants qui peuvent y chuter et se casser une patte ou subir toute sorte de blessures pour finalement être séparés de leur troupeau.

Ou pire encore, sur la centaine de décès non naturels d'éléphants que compte la province d'Assam, pour des causes allant de l'empoisonnement à l'électrocution, entre huit et dix seraient dues à une chute dans les fossés des plantations de thé.