Nouveaux vignerons le réchauffement climatique a du bon.

Ils se sont lancés dans la vigne dans des territoires où la viticulture n'est pas une tradition. "On a des étés assez favorables depuis trois ans, il fait bon, chaud et surtout, on a une belle fin d'été, un beau mois de septembre, ce qui est important pour avoir des vignes et des grappes saines"

En Seine-et-Marne, les vendanges ont commencé. Sur ces terres, des décennies auparavant il y a avait déjà du raisin : celui des grands-parents. "ça me rappelle mon enfance, j'ai vendangé avec ma grand-mère et mon père il y a de ça 40 ans et aujourd'hui, c'est du renouveau",  Le vin n'est pas son métier, ce nouveau vigneronl souhaite faire revivre un patrimoine.