A Naples, des artistes exposent en extérieur

Traditionnellement, les œuvres d'art sont exposées dans des musées et des galeries d'art. Toutefois, certains artistes pensent que leur place est dans la rue, ouvertes à tous. Cette philosophie permettrait, selon ses tenants, de changer les relations sociales entre les gens et de donner une nouvelle vie à des quartiers entiers.

L'artiste mondialement connu Jago a par exemple établi son atelier d'art dans une église abandonnée au milieu du quartier populaire Sanità de Naples. Ses créations, des sculptures, sont exposées à l'extérieur pour pouvoir "vraiment évaluer leur valeur" .

 

"Si je peux y amener des gens, alors je peux changer la dynamique sociale : c'est ce que signifie la sculpture, c'est ce que signifie l'art" indique-t-il. "C'est la force de l'art et cela permet de maintenir certains endroits en vie. L'oeuvre d'art a cette capacité : elle rend les choses et les lieux sacrés".

À Naples, certains jeunes ont obtenu l'autorisation de gérer les catacombes San Gennaro. Ces dernières ont repris des couleurs grâce à des investisseurs privés. Ce sont 12 000 mètres carrés de patrimoine culturel souterrain.

"Depuis 2008, nous avons commencé à laisser une marque qui ne cesse de croître" souligne Enzo Porzio à l'origine de cette initiative. "Nous étions 5 volontaires fous, maintenant nous sommes 40 jeunes avec des emplois et des salaires corrects, qui peuvent vivre de l'art, de la culture et de la beauté".