Beyrrouth ; une bombe au coeur de la ville

Le 4 août 2020, une explosion d’une violence inouïe a ravagé Beyrouth. Plus de 200 morts, des milliers de logements détruits. A l’origine, de cette catastrophe, 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium qui étaient entreposées dans un hangar. Comment une telle bombe à retardement a-t-elle pu se constituer en plein cœur de la capitale libanaise malgré les nombreuses alertes ?

Des documents exclusifs au Liban, en Russie et à Chypre un peu partout dans la presse internationale...

"